Le petit village d'Ota et ses alentours

Découvrez le village d'Ota à 4 kms à l'est de Porto, dans les montagnes. Un rocher imposant domine le village, comme posé en équilibre au sommet de la montagne. C'est le point de passage du sentier de randonnée "tra mare e monti"...

Si vous poursuivez votre route, vous trouverez le pont de Zaglia datant du XVIIIème siècle, il enjambe le Porto d'une seule arche avec grâce et majesté. Profitez-en pour vous baigner, l'eau peu profonde y est claire et limpide.

Plus loin vous pourrez traverser les deux rivières formant le Porto, le Lonca et la Spelunca, sur deux ponts jumeaux appelés localement, les ''deux ponts''. C'est le point de départ du sentier de la Spelunca menant à Evisa.

Porto, hameau et marine du village d'Ota

Porto, ancien port commercial permettant le transbordement des cultures de cédrats et de bois de bruyère, vers le continent, est devenu un endroit incontournable de Corse. La tour abrite une exposition permanente sur la fortification des rivages Corse durant l'occupation génoise.

Point de départ des visite en mer menant aux calanche de Piana et à la réserve naturelle de Scandola. Porto et son golfe sont classés au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO. La transformation d'une ancienne soute à munition génoise a permis la construction d'un aquarium regroupant la faune et la flore sous-marine du golfe.

Le port de Porto est un lieu d'abris sûr par gros temps de mer. La plage de galets est surveillée durant la période estival par des secouristes

La réserve naturelle de Scandola et Girolata

Girolata n'est accessible que par la mer et par un sentier partant du col de la Croix sur la route D81 ou en empruntant plus au sud, le sentier de GR Tra Mare e Monti. Durant la saison estivale, des services de promenade en mer embarquent les voyageurs depuis la marine de Porto. Une forteresse avec une tour génoise carrée avait été bâtie sur ce promontoire au XVIème siècle.

Scandola a d'abord été classé pour son grand intérêt paysager et son degré de naturalité, puis en réserve naturelle nationale pour ses intérêts floristiques et faunistique et notamment en raison de sa contribution à la protection des espèces endémiques à la Corse. La réserve est en partie la propriété du conservatoire du littoral et du parc régional de corse. Comme appartenant au golfe elle est classée au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNECSO.

Les calanche de Piana et les plages de Ficajola et Arone

Les calanche de Piana sont des roches de couleur rouge orangé dont on pourrait croire qu'elles ont été taillées à coups de hache et sculptées au burin. Ces formations rocheuses d'origine granitique, sont percées de cavités, les taffoni, dues à l'action des variations de température et de l'humidité couplées aux embruns de la mer Méditerranée, aux vents forts et au ravinement des eaux de pluie.

En prenant la route de la plage d'Arone à Piana, vous trouverez une route descendant à la plage de Ficajola, à la sortie de Vistale. La première de ces plages est une plage de sable fin ayant une pente à très faible déclinaison. La deuxième est une plage typique de pêcheurs corses avec ses petites maisonnettes, la route l'y conduisant est très sinueuse et impressionnante.

La forêt d'aïtone

Poumon vert de l'arrière-pays du golfe de Porto, la forêt d'Aïtone s'étend sur 4 000 hectares, entre 800 et 2000 mètres d'altitude. Elle se compose principalement de pins laricios - résineux typiques de la Corse - et de hêtres, ainsi que de parois rocheuses abruptes.

Après le village d'Evisa sur la route de Corte, vous pourrez découvrir les piscines naturelles de la forêt d'Aïtone. Faisant partie intégrante du parc régional de Corse, la forêt abrite une faune et une flore diverses et variées.

Une station de ski se trouve au col de Vergio, en redescendant dans la vallée de Calacuccia. Diverses maisons forestières typiques bordent le long de la route cheminant dans la forêt. Paysage féerique à couper le souffle.